Recommandations pour le déconfinement

Le déconfinement, c’est demain et les plages seront bientôt réouvertes à la pratique sportive. Tout le monde est impatient de pouvoir reprendre son activité préférée. Afin de le faire dans les meilleures conditions voici quelques conseils, qui je l’espère vous aideront dans votre reprise.

Un contexte grave : Nous sommes restés confinés pendant 8 semaines dans un contexte viral épidémique. La reprise doit s’envisager en respectant une double problématique :

  1. 8 semaines de réduction d’activité (tout l’entraînement que vous avez fait à la maison ne peut remplacer votre activité réelle) induit une baisse des capacités cardio-respiratoires de chacun ainsi qu’un désentrainement de l’appareil locomoteur. Il convient donc de reprendre de façon régulière, raisonnée et progressive (en charge de travail, en intensité) ! Les compétitions ne sont pas pour tout de suite, d’ailleurs elles sont en général annulées et vous aurez largement le temps de les préparer correctement.
  1. Le virus SARS COV2, responsable de l’épidémie actuelle a, comme de nombreux virus, une attirance pour le muscle cardiaque pouvant provoquer chez certains une « inflammation » de celui-ci avec un risque de complications notamment lors de l’activité physique à haute et très haute intensité.

Des précautions obligatoires :

  • Si vous avez ou pensez avoir rencontré le virus, il convient d’avoir l’aval de votre médecin avant toute reprise à haute intensité. La pratique à faible et moyenne intensité est possible à condition d’être asymptomatique depuis au moins deux semaines.
  • Si vous ne pensez pas avoir été en contact avec le virus, vous devez de toute façon reprendre à des intensités modérées.

Soyez très vigilants face à tout signe inhabituel : Certaines atteintes du virus peuvent être sans ou avec très peu de symptômes, il est donc important de rester très vigilant devant la survenue de signes inhabituels à l’effort : essoufflement inadapté par rapport à l’intensité de l’effort, douleur thoracique, sensation de palpitation, malaise… Tous ces signes doivent vous faire arrêter l’activité et consulter votre médecin ou appeler le 15 en cas de gravité.

Le déconfinement ne veut pas dire fin de pandémie. Devant l’apparition de signes inhabituels (fièvre, toux, sensation d’essoufflement, douleur thoracique, perte de goût et/ou d’odorat, diarrhée, courbatures, grande fatigue…), je reste chez moi et je prends contact avec mon médecin.

Les comportements à adopter :

  • La reprise pour tous doit être progressive, régulière, à des intensités modérées.
  • J’ai été atteint par le virus, je vois mon médecin avant reprise à haute intensité.
  • J’ai des signes cliniques, je reste à la maison et contacte mon médecin.
  • Je ne fais aucune activité physique dans les deux semaines suivant l’infection et ma reprise sera conditionnée par l’accord de mon médecin.
  • Je continue les règles sanitaires de distanciation, port du masque, lavage des mains…

Brice Pereyre – Commission médicale du BSC

Pour poursuivre: Lien vers le ministère du travail vers lees guides pratiques post-confinement liés a la reprise des activités physiques et sportives

 

Ce contenu a été publié dans News. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.