SAUVETAGE SPORTIF
Biarritz Sauvetage Côtier

DISCIPLINE

Les origines du sauvetage sportif

Biarritz, berceau du sauvetage professionnel

À l’instar de nombreuses disciplines sportives, le sauvetage côtier sportif est né d’une activité professionnelle. Devant les dangers de l’océan, le développement du trafic maritime et surtout des bains de mer à Biarritz, d’authentiques marins biarrots, décidèrent de créer les premières sociétés de Guides-Baigneurs et la Société de Sauvetage, menées par M. Joseph Fourquet dit « Carcabueno ».

En 1836, fut créée la « Société Humaine », pour veiller à la sûreté des bains en mer.

Histoire des Guides Baigneurs biarrots de M.Carcabueno

En 1857, un médecin-inspecteur des Bains de Mer M. Affre, écrivait, dans le Messager de Bayonne :

« La Société de Sauvetage établie à Biarritz depuis plusieurs années est une institution qui produit les plus grands bienfaits. Par sa barque de sauvetage qui, du matin au soir, fait sentinelle sur une plage trop fameuse par de funestes catastrophes, elle offre un prompt secours, un asile sûr aux baigneurs imprudents ou fatigués. Par ses préposés, toujours vigilants et pleins de zèle, elle prévoit les dangers, elle indique aux baigneurs les courants trop rapides, et leur fait éviter des dégâts presque certains. Enfin, par tous les maîtres-baigneurs qui bien souvent exposent leur vie pour arracher aux flots irrités de tristes victimes, la Société de Sauvetage de Biarritz assure aux étrangers une parfaite sécurité et aux bains de Biarritz une brillante réputation ».

Puis dans les années 1950, la Société de sauvetage est devenue

« Les Guides Baigneurs » puis les « Maîtres Nageurs Sauveteurs ».

La naissance du sauvetage côtier sportif en Australie

Le sauvetage côtier sportif est une discipline sportive venant d’Australie. Elle est apparue sous le nom de « Surf Life Saving » en septembre 1902 à Manly Beach (Sydney). À cette époque se baigner à l’océan pendant la journée était interdit et puni par la loi car très dangereux. Pourtant, la baignade devenait de plus en plus fréquente, le gouvernement australien a dû l’autoriser.
L’océan a rapidement montré ses dangers, les accidents se sont multipliés et des bénévoles expérimentés se sont organisés afin de porter secours aux personnes en difficulté.
Mais contrairement aux sauveteurs français, les sauveteurs australiens des différentes plages ont rapidement eu envie de se mesurer les uns aux autres. C’est ainsi que les australiens ont commencé à réglementer les épreuves de sauvetage sportif et on retrouve les premières rencontres de sauveteurs à Bondi Beach (à Sydney) dès 1906.
L’année suivante, est formée la « New South Wales Surf Bathing Association » qui deviendra en 1991, l’actuelle Surf Life Saving Australia.

L’essor du sauvetage sportif international

Raymond Pitet, fondateur de la Fédération Française de Secourisme et Sauvetage, est à l’origine du sauvetage sportif en eau plate.
C’est en juillet 1902 que Raymond Pitet organisa la première compétition de sauvetage en eau plate (Championnats de Natation et de Sauvetage de l’Armée de la Marine et de l’Enseignement à Neuilly Sur Seine).
Il fonde en 1910, la Fédération Internationale de Sauvetage (à laquelle se rattache le sauvetage en eau plate) dont il assurera la présidence pendant 41 ans.
Il aura fallu attendre 1994 et les Championnats du Monde de Sauvetage en Grande-Bretagne, pour que fusionnent les 2 disciplines : eau plate (Fédération Internationale de Sauvetage de Raymond Pitet) et côtier (World Life Saving australienne), au sein d’une même Fédération, l’actuelle International Life Saving (ILS).
C’est à cette occasion que participa pour la 1ère fois un français, David Dubes, du Biarritz Sauvetage Côtier !
L’I.L.S. présidée par Klaus Wilkens a pour rôle, d’organiser les compétitions, de coordonner les activités de sauvetage, d’éducation, de formation médicale au bénéfice des nations membres de la Fédération.
La France fait aujourd’hui partie des meilleures nations au Monde en sauvetage sportif, pour preuve sa 3ème place aux championnats du Monde de 2018 organisés à Adélaïde en Australie.

L’Ecole de sauvetage du BSC

Ouverte à tous et encadrée par des sauveteurs et des éducateurs diplômés, notre école de sauvetage permet d’initier les jeunes sauveteurs comme les adultes, aux particularités de l’océan (ses dangers, ses plages, ses courants…), de manière ludique grâce au sauvetage côtier.

Au sein du Biarritz Sauvetage Côtier, nous proposons un planning d’entraînement complet et adapté à tous les niveaux et objectifs.

La saison sportive débute en octobre et les Championnats de France côtiers clôturent la saison en septembre.

Nos groupes Découverte sont destinés aux nouveaux adhérents qui découvrent la discipline (jusqu’à 2 ans d’ancienneté au club). Au sein de ces groupes, les adhérents vont pouvoir acquérir les fondamentaux du sauvetage et s’initier aux différentes épreuves qui constituent le sauvetage sportif.
Une fois les bases acquises, nous leur proposons de participer à des compétitions locales de sauvetage : en piscine lors de la Coupe de Biarritz, mais aussi en côtier avec la Carnaval Cup et la Coupe Carcabueno (printemps/été).

Nos groupes Perfectionnement sont adaptés aux sauveteurs déjà familiarisés avec l’océan et notre discipline et qui souhaitent maintenir et perfectionner leurs acquis en matière de sauvetage aquatique avec possibilité de participer aux compétitions locales.

Dans les groupes Confirmé, les adhérents ont un profil compétition, de niveau régional ou national, et sont à la recherche d’une progression sportive pour concourir, ou professionnelle pour travailler comme sauveteur sur les plages. Les plus jeunes de ces groupes sont en section sportive au collège Jean Rostand de Biarritz. Cela leur permet de viser une qualification aux Championnats de France, tout en assurant leur projet scolaire et avec un suivi médical et sportif adapté à chacun.

Les groupes Expert sont réservés aux compétiteurs de niveau national ou international.

Les épreuves de sauvetage

Les épreuves de sauvetage sportif sont inspirées de situations du sauvetage professionnel. Ainsi, le sportif utilise le même matériel que son homologue sauveteur professionnel, de façon ludique.

Discipline très complète, le sauvetage sportif est un sport ouvert à tous, chacun pouvant y trouver une spécialité qui lui correspond.

Les épreuves EAU PLATE – en piscine
Le SAUVETAGE CÔTIER

Le surfboat, une discipline pour les amateurs de sensations fortes !

L’histoire du surfboat

Le surfboat est une discipline du sauvetage côtier très connue en Australie et en Nouvelle-Zélande. Le surfboat était destiné au sauvetage en mer dans les grosses conditions où les sauveteurs ne pouvaient ni nager, ni utiliser leur planche pour secourir les victimes. Même si des moyens de sauvetage comme le jet-ski ont supplanté le surfboat pour aller secourir les personnes en difficulté dans les vagues, la discipline reste très populaire chez les sauveteurs australiens qui continuent de s’entraîner et de participer à des compétitions de « surfboat rowing ».

Cette discipline s’est implantée en France dès 2001 grâce à l’impulsion de Philippe Doimo du club de Bègles. La première compétition de Surfboat organisée en Europe a été la Coupe de France qui a eu lieu à Hossegor en 2001. Les équipes en lice étaient Bayonne, Bordeaux et Hossegor.

Ce sport est très médiatique et spectaculaire, comme ont pu s’en rendre compte les spectateurs présents sur la Grande Plage de Biarritz le vendredi 5 Septembre 2008 pour la première compétition internationale de la discipline organisée en Europe.

L’équipage d’un surfboat : les « boaties »

Le surf boat est une grosse embarcation de plus de 300 kilos, avec l’avant et l’arrière pointus. Pour le manœuvrer, il y a 4 rameurs et un barreur. Les rameurs prennent place de part et d’autre. Le barreur guide le surfboat à l’aide d’une grande pale, qui sert de gouvernail. Le surfboat fait appel au sens marin, à la force, à la volonté et à la solidarité des équipiers. Le barreur est en quelque sorte le chef d’orchestre et il a un rôle capital pour guider ses rameurs. Les bateaux fendent littéralement les vagues mais peuvent aussi se retourner à la moindre fausse manœuvre. C’est en général le plus expérimenté qui a la lourde responsabilité de maintenir l’embarcation à flot et ne pas chavirer.

En compétition, les équipages partent de la plage, doivent passer la barre de vagues et ramer jusqu’à des bouées situées à 400m au large avant de revenir le plus rapidement possible en essayant de prendre une vague pour rejoindre le bord. Rien n’est joué à l’avance et un bateau peut rattraper son retard en prenant une vague.

La section Surboat du BSC

Au Biarritz Sauvetage Côtier, nous avons la chance de compter parmi nos membres un passionné de ce sport et pas des moindres: notre Président Manu IMMIG. Il est multiple médaillé de la discipline.
La section surfboat qu’il a lancée avec une poignée de copains lors de la création de l’association, comprend actuellement une quinzaine de sportifs. Petit à petit, le club s’est aussi doté de 3 surfboats pour préparer ses équipages aux différentes compétitions nationales et internationales.

Absent lors de la 1ère Coupe de France organisée à Hossegor en 2001, le Biarritz SC a largement rattrapé son retard lors des compétitions qui ont suivi. En effet, depuis 2010, le club conserve chez les hommes son titre de champion de France pour la 6ième année consécutive.

En septembre 2014 à Montpellier, les premiers Championnats du Monde organisés en France ont positionné les deux équipages sur des podiums !

Les rouges et blancs ont aussi pu participer aux championnats d’Australie du 16 au 24 Avril 2016 et aux championnats du Monde les 8 & 9 Septembre 2016 à Noordwijk aux Pays Bas! Se confronter aux plus grosses équipes mondiales fut une expérience enrichissante et inoubliable.

Lors des Championnats de France côtiers 2018, à Hendaye, les Biarrots ont été sacrés Champions de France, devant l’équipage d’Hossegor.
A Adelaide (Australie) 1 mois plus tard, Manu et son équipage sont devenus vice-champions du Monde de la discipline.

L’Infinite Ocean, une compétition internationale biarrote

Chaque fois que les Championnats du Monde de sauvetage ont lieu en Europe, les biarrots organisent la mythique compétition de l’Infinite Ocean. Plusieurs pays sont représentés : l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Royaume Uni, le Pays de Galles, la France et les Pays-Bas.

Pour embarquer dans la section Surfboat, merci de contacter Franck au 06 25 07 60 08

IRB – Inflatable Rescue Boat

Cette embarcation motorisée fût créée spécialement des opérations de sauvetage côtier. Elle est utilisée depuis de nombreuses années par nos homologues Australiens, Anglais et Néo-Zélandais pour assurer la sécurité des baigneurs.

L’IRB, un outil pour le sauvetage côtier

Tout a commencé à la fin des années 60 en Nouvelle-Zélande, quand 2 amis sauveteurs Warren Mitchell et John Fuller ont imaginé une embarcation motorisée qui pourrait être déployée rapidement et dans toutes les conditions, sur les plages pour sauver des baigneurs ou des surfeurs.

Dès les années 70, le Surf Life Saving Australia et le Surf Life Saving New Zealand dotent progressivement toutes leurs plages d’IRB. En 2019, ce sont près de 780 IRB qui sont déployés et qui ont contribué à plus de 4200 sauvetages côtiers.

En 2017, le BSC s’est doté de 2 IRB afin d’assurer la sécurité sur des Dispositifs de Premiers Secours durant des événements sportifs ou culturels, qui nécessitent une sécurité aquatique.

C’est ainsi qu’en mai de la même année, les températures estivales étant propices à la fréquentation des plages, mais avec de fortes conditions océaniques et un gros coefficient, la ville de Biarritz a demandé à l’association d’affecter 2 engins nautiques motorisés avec 2 sauveteurs à la grande Plage et 2 sur la plage de la Milady, afin d’assurer une patrouille de prévention et d’alerte, et d’intervenir en cas de nécessité.

Le Biarritz Sauvetage Côtier est convaincu de l’utilité des engins nautiques motorisés et particulièrement en soutien du travail des sauveteurs en avant et après saison.

L’IRB, une épreuve alliant performance sportive et sauvetage

En parallèle du sauvetage professionnel, des compétitions d’IRB se développent entre les clubs de sauvetage sportif, d’abord en Australie et en Nouvelle-Zélande dans les années 70, puis en Europe et aux Etats-Unis.

Dotés d’engins motorisés, les pilotes du Biarritz Sauvetage Côtier peuvent s’entraîner régulièrement à la conduite des IRB. C’est ainsi qu’ils ont terminé Champions de France IRB en 2018.

ENTRAINEMENT

INFORMATIONS GENERALES

Hiver 2020-2021

La saison débute le jeudi 1er octobre 2020.

PLANNING

Nés entre 2002 et 2014
Nés en 2003 et avant

ACTUALITÉS

COMPÉTITIONS

CALENDRIERS

Compétitions nationales
Calendrier club 2020-2021

En raison de la crise sanitaire, toutes les compétitions ont été annulées.

Rendez-vous la saison prochaine !

REGLEMENTS & RESULTATS NATIONAUX

Mémento FFSS
Règlement compétitions
Classement clubs
Résultats Compétitions

ACTUALITÉS

ORGANISATION & DÉPLACEMENTS

Logistique

Sur chaque compétition inscrite au planning des compétitions sportives du BSC, un transport de matériel est prévu sur remorque ou dans un camion (pour les plus petites catégories). La priorité est donné au matériel club, puis au matériel personnel appartenant aux mineurs avant celui des adultes.

Un déplacement en Bus est organisé pour les compétitions nécessitant plus de 2h de route.

Pour toutes les autres, le déplacement dit « local » est à l’initiative des adhérents et de leurs parents. Pour cela, certains parents du club proposent d’utiliser le site Co-voit.net. Le club n’est pas responsable de la gestion de ce covoiturage mais soutient la démarche.

Les détails de la logistique d’une compétition seront communiqués dans les news du club une semaine avant la compétition et actualisés par les informations transmises par le club organisateur.

Frais d’engagement et de déplacement

Pour les compétitions locales (moins de 2h de route), le club prend à sa charge le véhicule et le transport du matériel.

Pour les autres compétitions nécessitant un transport organisé le club prend tout à sa charge et demande une participation aux adhérents équivalente aux frais de restauration et environ 1/3 du coût du déplacement par compétiteur.

Les engagements aux compétitions sont prélevées 2 fois par an (en mai pour la saison eau plate et en septembre pour la saison côtière), directement sur le RIB renseigné en début de saison, ou bien en points DPS pour ceux qui le souhaitent. Ils sont pris en charge par le club pour toutes les compétitions nationales.

S’INSCRIRE

Les inscriptions pour la saison 2020-2021 sont terminées. Pour tout renseignement, contactez Alexandra à alexandra.iribarren@biarritzsauvetagecotier.com

S’inscrire au BSC

Pour toute 1ère adhésion au Biarritz Sauvetage Côtier, nous vous remercions de cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder au formulaire d’inscription.

S’inscrire

Renouvellement Adhésion

Pour tout renouvellement d’adhésion au Biarritz Sauvetage Côtier, nous vous remercions de cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder au formulaire d’inscription.

Renouveler