Historique

Biarritz, berceau du sauvetage professionnel

guidesBaigneurduportVieuxÀ l’instar de nombreuses disciplines sportives le sauvetage côtier est né d’une activité professionnelle et non d’un jeu. En effet devant les dangers de la mer, le développement du trafic maritime et surtout des bains de mer à Biarritz, 
les authentiques marins biarrots, devenus, avec l’âge, retraités et toujours pêcheurs, décidèrent de 
fonder les premières sociétés de Guides-Baigneurs et la Société de Sauvetage. 

En 1836 fut créée la « Société Humaine », instituée pour la sûreté des bains de mer.

En 1857, le docteur Affre, médecin-inspecteur des Bains de Mer écrivait, entre autres, dans le Messager de Bayonne :

 » La Société de Sauvetage établie à Biarritz depuis plusieurs années est une institution qui produit les plus grands bienfaits. Par sa barque de sauvetage qui, du matin au soir, fait sentinelle sur une plage trop fameuse par de funestes catastrophes, elle offre un prompt secours, un asile sûr aux baigneurs imprudents ou fatigués. Par ses préposés, toujours vigilants et pleins de zèle, elle prévoit les dangers, elle indique aux baigneurs les courants trop rapides, et leur fait éviter des dégâts presques certains. Enfin, par tous les maîtres-baigneurs qui bien souvent exposent leur vie pour arracher aux flots irrités de tristes victimes, la Société de Sauvetage de Biarritz assure aux étrangers une parfaite sécurité et aux bains de Biarritz une brillante réputation « .

Par la suite la Société de sauvetage est devenue « Les Guides Baigneurs » puis les « Maîtres Nageurs Sauveteurs » au milieu des années 1950.

La naissance du sauvetage côtier sportif en Australie

australian-lifeguardLe sauvetage côtier sportif est une discipline sportive venant d’Australie. Elle est apparue sous le nom de « Surf Life Saving » en septembre 1902 à Manly Beach (une des plages de Sydney). À cette époque se baigner à l’océan pendant la journée était interdit et puni par la loi car très dangereux.

Malgré cette interdiction la baignade devenait de plus en plus fréquente et le gouvernement australien a du l’autoriser durant la journée. Cependant l’océan a très rapidement révélé ses dangers, les accidents se sont multipliés et des petits groupes de bénévoles expérimentés se sont organisés afin de porter secours aux personnes en dangers.

Toutefois, à la différence des sauveteurs français les sauveteurs australiens des différentes plages ont rapidement eu envie de se confronter. C’est ainsi que les australiens ont commencé à codifier les épreuves de sauvetage sportif et on retrouve les premières rencontres de sauveteurs à Bondi Beach (une autre plage populaire de Sydney) dès 1906.

Un an plus tard, en 1907, est formée la « New South Wales Surf Bathing Association » qui deviendra en 1991 l’actuelle Surf Life Saving Australia.

pitet-raymondRaymond Pitet, fondateur de la Fédération Française de Secourisme et Sauvetage, à l’origine du sauvetage sportif en eau plate.

C’est en juillet 1902 que Raymond Pitet organisa la première compétition de sauvetage en eau plate (Championnats de Natation et de Sauvetage de l’Armée de la Marine et de l’Enseignement à Neuilly Sur Seine). Le sport utilitaire est créé et l’aventure va continuer. Il fonde en 1910 la Fédération Internationale de Sauvetage (Fédération à laquelle se rattache le sauvetage en eau plate) dont il assurera la présidence pendant 41 ans.

La France fait aujourd’hui partie des meilleures nations au Monde en sauvetage sportif, pour preuve sa 3ème place aux championnats du Monde de 2012 organisés en Australie.

La France se voit confier l’organisation de ces mêmes championnats en 2014 à Montpellier.

La fusion entre le sauvetage côtier et le sauvetage en eau plate

Il aura fallu attendre 1993 pour que fusionnent au sein d’une même Fédération les deux disciplines : eau plate (Fédération Internationale de Sauvetage de Raymond Pitet) et côtier (World Life Saving australienne). Ainsi ces deux Fédérations ont donné naissance en 1993 à l’actuelle « International Life Saving ». Cette fusion a pris effet lors des Championnats du Monde de Sauvetage en Grande-Bretagne en septembre 1994 à laquelle participa pour la première fois un français, David Dubès, du Biarritz Sauvetage Côtier !

Depuis 2012 l’I.L.S. est présidée par le docteur allemand Klaus Wilkens. Son rôle est d’organiser les compétitions, de coordonner les activités de sauvetage, d’éducation, de formation médicale au bénéfice des nations membres de la Fédération.