De Biarritz à Dinard : les Masters font leur place au BSC

A Dinard, le temps d’un week-end de la pentecôte, 12 masters biarrots ont placé le club à la 3e place à la Coupe de France Masters de sauvetage côtier. Cette performance illustre le dynamisme de cette section fortement ancrée dans la vie du BSC. Depuis ces dernières années, les masters s’affirment comme une pièce centrale de la vie collective du club tant sur le plan sportif qu’organisationnel.

A Dinard, au classement individuel de leurs catégories respectives, Cathy Menvielle Rollet, Christophe Leclerc, Brice Pereyre, Jeff Vidler ont obtenu la 3ème place tandis que Nadine Bellegarde, Jean Jacques Braud, Lionel Solari et Richard Vezzoli se hissent sur la plus haute marche du podium. Les performances de Carole Huchede, Catherine Le Brun, Lysiann Brao et Jean-Marie Izquierdo ont ensuite scellé la troisième place du BSC pour l’édition 2019 de la Coupe de France. Pour Brice Pereyre, membre de cette équipée en Bretagne, « être dans le club en tant que master permet de travailler des disciplines sportives, de peaufiner certaines d’entre elles, comme la nage, dont je ne suis pas forcément spécialiste mais aussi de retrouver des sensations sportives, de manière compétitive, comme les flags, où je retrouve d’anciennes sensations de rugbyman ».

Depuis ces dernières années, les masters du club constituent une section dynamique qui rassemblent ces nouveaux adeptes de l’océan. « Chez les masters, on arrive à développer une belle équipe, en dépassant les différences de niveaux et les différentes cultures sportives de chacun. L’important pour tous est vraiment de partager, de s’entraider et de donner le meilleur pour les compétitions » renchérit-il.

Ces pratiquants, déjà sensibles à l’environnement marin ou venus d’autres disciplines s’intéressent à ce que le sauvetage peut offrir. Souvent, ce sont les jeunes adhérents qui entrainent leurs parents dans cette démarche : l’envie de partager la discipline, dans un esprit familial, pousse certains parents à porter les couleurs du BSC lors des entrainements voire en compétition. C’est cet esprit de partage que Brice Pereyre souligne en particulier. « La vie du club permet, en plus de tout ce qui se passe entre masters, de partager beaucoup de moments différents avec les jeunes. Se retrouver pour une séance de rame, se mettre à danser un pogo à la fête du club ou tout simplement discuter ensemble aux Fêtes de Bayonne… sont vraiment des moments supers. » Pour de nombreux membres du club, cet état d’esprit est l’essence du BSC : partager, s’entraider et faire une place à chacun.

Ce contenu a été publié dans News. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.